Qu’est-ce qu’un chrétien ?

Aujourd’hui, beaucoup de gens se disent “chrétiens”… Mais d’où vient ce mot et que signifie-t-il vraiment ?

Un peu d’histoire :
Le nom “chrétien” apparaît dans le livre des Actes de Apôtres : “Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés Chrétiens.” (Actes 11.26).

Ce nom dérive du nom Christ, en grec Khristos, une traduction grecque de l’hébreu ou de l’araméen Mashiah, qui signifie oint, c’est à dire “qui a reçu une onction”.

Dans la Bible hébraïque (l’ancien Testament), l’onction peut être profane et consiste alors à oindre d’huile des objets pour les entretenir, ou des personnes pour les parfumer ou les soigner. L’onction évoque aussi la fête et la joie. Mais surtout, l’onction est un geste religieux : de l’huile sacrée est versée sur un objet de culte pour le consacrer à Dieu et, le plus souvent, sur la tête de quelqu’un. Ce geste signifie la consécration en vue d’un office sacré (roi, prêtre, prophète). Celui qui a reçu l’onction appartient ainsi à Dieu d’une manière particulière.
L’évangile de Jean cite les deux formes : le mot hébreu sous la forme hellénisée “Messias” et sa traduction grecque Khristos : “Nous avons trouvé le Messie – ce qui se traduit : le Christ” (Jean 1.41). Beaucoup de juifs contemporains de Jésus attendaient un Messie, envoyé par Dieu, revêtu de la puissance de Dieu (l’onction) qui viendrait sauver son peuple de la domination de l’empire romain. Les disciples du Christ furent appelés à Antioche, en grec, Khristianoi, qui a donné le français “chrétien”, en passant par le latin “christiani”. Ce nom signifie “ceux de Christ”, le nom de Christ étant devenu, en dehors du contexte juif, une sorte de nom propre attaché à Jésus.

Curieusement, le suffixe -ianoi (forme de pluriel) est d’origine latine (-iani au pluriel). Peut-être ce nom a-t-il été employé au début par dérision, on disait les chrétiens, partisans de Christ, comme on appelait hérodiens les partisans d’Hérode.

Il est intéressant de remarquer que ce nom se trouve au confluent de trois langues, un mot hébreu – ou araméen – traduit du grec et accompagné d’un suffixe latin ! Sur la croix de Jésus, Pilate avait aussi fait apposer un écriteau rédigé en hébreu – ou en araméen – en grec et en latin, les langues comprises en ce temps là à Jérusalem. Tous les passants pouvaient donc la lire (Jean 19.19-20).

Les chrétiens ont adopté le nom qui leur avait été donné, avec la fierté de porter le nom de celui qu’ils suivent et aiment de tout leur coeur. Ils sont donc des hommes et des femmes disciples du Christ. Leur nom même signifie cet attachement à leur Seigneur.

Voici quelques versets de la Bible qui expliquent ce en quoi croit un chrétien :

  • “Tous ont péché et tous sont privés de la gloire de Dieu. Mais dans sa bonté, Dieu les rend juste gratuitement par Jésus-Christ, qui les libère du péché.” (Romains 3,23-24)
  • “Oui, avec le péché, ce qu’on gagne c’est la mort. Mais avec Dieu, ce qu’on reçoit gratuitement c’est la vie avec lui pour toujours, en union avec le Christ Jésus notre Seigneur.” (Romains 5,23)
  • “Et voici comment Dieu a prouvé son amour pour nous : le Christ est mort pour nous et pourtant nous étions encore pêcheurs. Maintenant son sacrifice nous a rendus justes.” (Romains 5,8)
  • “Je sais que vous cherchez Jésus, celui qu’on a cloué sur une croix. Il n’est pas ici, il s’est réveillé de la mort comme il l’a dit.” (Matthieu 28,5-6)
  • “Alors, si quelqu’un est uni au Christ, il est créé de nouveau. Ce qui est ancien est fini, ce qui est nouveau est là. Tout cela vient de Dieu. Il nous a réconciliés avec lui par le Christ et il nous a demandé d’annoncer cette réconciliation.” (2 Corinthiens 5,17-18)

Le chrétien commence donc par réaliser qu’il est pécheur, que Jésus-Christ est le fils de Dieu, que Dieu lui pardonne dans son amour. Il désire ensuite être sauvé et décide de changer de vie.

Qu’est-ce qu’un véritable Chrétien ?

  • Il croit en Jésus-Christ qui est l’objet unique de sa foi
  • Il est enfant de Dieu, étant né de nouveau par la foi en Christ
  • Il est disciple de Dieu en le suivant
  • Il est un saint de Dieu, étant purifié par le Christ
  • Il est serviteur de Dieu
  • Il est fidèle à Dieu par son dévouement au Christ
  • Il est un frère ou une soeur en Christ au travers de sa relation avec Dieu
  • Il est un ami du Christ par sa communion avec lui
  • Il est héritier de Dieu par ses promesses
  • Il est racheté de Dieu à travers le salut du Christ

Le véritable chrétien est tout cela. Le mot “chrétien” englobe tous les noms qui sont donnés à ceux qui suivent, aiment et adorent le Christ.